Tous les articles par Aurélie Moreira

Le programme V-LOGISTIQUE

Le programme V-logistique

En tant qu’entreprise ou collectivité, bénéficiez d’un prêt gratuit de vélos à assistance électrique pour remplacer vos véhicules thermiques !

Opéré par l’Union Sport & Cycle, le programme V-logistique invite les professionnels (artisans, TPE/PME, grandes entreprises, collectivités territoriales…) à substituer leurs véhicules thermiques par des VAE et/ou VCAE.

vlogistique

Pourquoi ?

Suite au constat que les véhicules motorisés ne sont plus adaptés aux déplacements dans les zones urbaines, une solution est apportée par le vélo à assistance électrique : pas d’essence à acheter, moins de réparations à payer, pas de contraventions, un temps gagné pour chaque trajet, des difficultés de stationnement évitées…

Comment ça marche ?

V-logistique permet aux professionnels deux choses :

  • De bénéficier d’un prêt de VAE ou VCAE jusqu’à fin 2021 (des milliers de VAE et VCAE disponibles)
  • De bénéficier d’une formation théorique et pratique de 4h à la conduite de ces vélos (obligatoire pour le prêt de VCAE) et d’un accompagnement pendant toute la durée du prêt

Plus qu’une mise à disposition, le programme offre une continuité de services, de la formation à la pratique du vélo, en passant par un support pour le dépannage et le remplacement. Sont également compris : la protection de ces vélos contre le vol, la maintenance et la mesure de leur usage (partenariat avec Allianz et Makina Corpus).

Comment en bénéficier ?

Vous pouvez contacter Claire Toubal (c.toubal@fub.fr) qui vous indiquera quels éléments fournir dans votre dossier. Si votre dossier est éligible, vous pourrez donc obtenir gratuitement vos VAE et/ou VCAE.

Le site internet du programme : https://www.v-logistique.com/accueil

Pour information, Vélo-Cité est identifiée comme structure capable d’assurer la formation à la conduite et l’accompagnement personnalisé aux entreprises et collectivités de Bordeaux Métropole dans le cadre de ce programme. Une fois votre dossier validé, n’hésitez pas à prendre contact avec nous  pour déterminer les modalités de la formation ensemble (lieu, date, nombre de participants…).

Dans la même categorie

Vélo et règlementation sanitaire : pourquoi le vélotaf est-il une solution ?

Vélo et règlementation sanitaire : pourquoi le vélotaf est-il une solution ?

[EXTRAIT DE #SolutionVélo Entreprise]

Le vélo est un allié de votre entreprise. Les caractéristiques particulières du déplacement à vélo présentent de nombreux atouts : efficacité, praticité, économie, bénéfice pour la santé et respect de l’environnement. Avec ces atouts déjà bien connus, le vélo comme moyen de déplacement pour les trajets domicile-travail est un allié majeur dans la crise sanitaire, économique et sociale que nous traversons.

Visuel vélo déconfinement

En termes sanitaires, le vélo permet de faire ces déplacements en gardant une distanciation physique de sécurité et en limitant le risque de propagation par contamination des surfaces. Des milliers de déplacements essentiels pourront se faire en toute sécurité sanitaire.

Quelques arguments :

  1. Le déplacement à vélo favorise le respect de la distanciation physique
  2. Il permet de se rendre sur son lieu de travail en toute sécurité
  3. Se déplacer à vélo permet de décongestionner les transports en commun
  4. Le vélo est le moyen de déplacement le plus efficace pour les trajets en ville
  5. 80 000 vélos se déplacent déjà quotidiennement dans la métropole bordelaise
  6. Pratique et rapide, le vélo est idéal pour de trajets de moins de 8 km (environ ½ heure de vélo)
  7. Le vélo est l’alternative la plus économique

Pour promouvoir l’utilisation du vélo auprès de vos collaborateurs vous pouvez mettre en place plusieurs actions. Ici nous listons un ensemble d’actions simples, peu coûteuses et rapides à mettre en place dans votre communication interne :

> Rendre utiles vos canaux de communication interne habituels. Vous pouvez construire des messages argumentés en faveur du vélo auprès de vos collaborateurs par email, plateforme interne ou newsletter ;

> Communiquer auprès de vos collaborateurs les mesures mises en place par votre entreprise pour faciliter l’usage du vélo comme moyen de déplacement pour les trajets domicile-travail ;

> Communiquer auprès de vos collaborateurs le forfait de 50 euros mis en place par le gouvernement en partenariat avec la Fédération des Usagers de la Bicyclette (FUB) pour remettre en état leur vélo au sein d’un réseau référencé de réparateurs ;

> Informer sur les aménagements cyclables existants et les pistes cyclables temporaires mises en place par les mairies et par Bordeaux Métropole, en particulier ceux à proximité de votre entreprise ;

> Faire une campagne d’affichage sur les espaces collectifs de votre entreprise ;

> Communiquer sur :

  1. Les dispositifs mis en place par la métropole/les collectivités : prêts de vélos métropolitains, aide à l’achat, etc.
  2. Les services proposés par les associations tels que les ateliers, la vente de vélos d’occasion, le marquage de vélo ;
  3. Les services vélo : vélocistes/réparation, achat/location de vélos neufs et d’occasion.

Pour plus d’information, vous pouvez télécharger l’ensemble de nos conseils qui se trouve dans le document « #SolutionVélo entreprise » disponible sur le site internet de Vélo-Cité : https://velo-cite.org/solutionvelo-entreprise/

Pour toute question, n’hésitez pas à nous contacter.

 

Dans la même categorie

Bons baisers de Suède

Cette année, Adrien Chaud, photographe pour l’asso, part en Suède poursuivre ses études. Il raconte ses observations dans un pays à la culture cyclable.

Épisode 1/4 – Premières impressions

La Suède n’est pas connue pour être le pays le plus propice au vélo. Pourtant, de nombreuses villes, notamment dans le comté de Scanie, se sont bâties avec un véritable effort fait pour encourager les mobilités douces, qui améliore grandement la sécurité et la convivialité de celles-ci. Évidemment, l’urbanisme-même y est pour beaucoup, mais de nombreuses petites choses améliorent grandement la cyclabilité de la ville, et mériteraient d’être importées en France…

bons baisers de suède 1

Signalisation

Les Scandinaves sont avares de panneaux de signalisation, dit-on : moins il y en a, mieux ils se portent. En Suède, les pistes cyclables sont ainsi comparables à nos voies vertes, c’est-à-dire des pistes bidirectionnelles obligatoires ouvertes aux piétons et aux cyclistes (et parfois aux cyclomoteurs) sans séparation. Lorsque le trafic le nécessite, la séparation se matérialise par un changement de matériau au sol (asphalte pour la piste cyclable, dalles pour le trottoir, par exemple) et une ligne sur le panneau correspondant. Ce paradigme est néanmoins moins gênant grâce au dimensionnement des pistes, qui font souvent jusqu’à 4 m de large. Cette mixité piétons – vélo est en fin de compte à l’image de la mobilité en Suède, qui se veut être plus que du temps de transport : ces chemins de traverse sont surtout des lieux de rencontres, où enfants comme personnes âgées peuvent déambuler en toute sécurité. Qu’il est agréable de voir des personnes pédaler, se croiser, s’arrêter et discuter, près d’enfants qui jouent dans un parc, ou de bancs pour se reposer !

Séparation

Car c’est aussi mon autre grande surprise : les pistes cyclables sont toujours séparées de la chaussée, voire de la circulation automobile. À Lund, il n’est ainsi pas rare de ne jamais avoir à croiser une seule voiture tant les passages dénivelés sont nombreux. Le cœur de ville est interdit au transit, limité à 30 km/h. Et lorsque la route doit traverser la piste cyclable, cela se fait par un plateau surélevé, avec un triple objectif : obliger les voitures à lever le pied, marquer la priorité des autres usagers, et laisser la piste cyclable à niveau, contrairement aux montagnes russes que l’on trouve parfois en France.

Stationnement

Une culture cyclable ne passe pas sans de nombreuses places de stationnement, présentes près de tous les points d’intérêts des villes (commerces, arrêt de transport en commun…) et abondamment dans les quartiers résidentiels. Cependant, et comme à Copenhague, celles-ci ne sont essentiellement que des râteliers ne permettant que d’accrocher la roue avant. Mais même ici, ils restent en en sous-nombre, à en juger des très nombreux vélos laissés dans les rues, et des vols de vélo apparemment légions.

Dans la même categorie

Coup de Pouce vélo : après celui de l’État, celui de Bordeaux Métropole

Faire réparer son vélo : un Coup de Pouce Vélo Bordeaux Métropole vient s’ajouter à celui de l’État

vélo bordeaux métropole

Rappel : Coup de Pouce Vélo de l’État

Pour encourager la pratique, l’État offre une prise en charge jusqu’à 50 € pour la réparation d’un vélo. Le bilan est très positif puisque les réparateurs de vélo et ateliers de réparation participatifs ont vu leur nombre de rendez-vous exploser. Ce Coup de Pouce Vélo est valable jusqu’au 31 décembre 2020, si ce n’est pas déjà fait prenez rendez-vous pour faire diagnostiquer et réparer le vôtre, les créneaux étant vite remplis… Chaque vélo ne peut bénéficier que d’une seule prise en charge, mais vous pouvez profiter de l’offre pour plusieurs vélos.

Comment faire ?

1) Consultez le site https://coupdepoucevelo.fr/auth/home pour prendre connaissance de la liste des réparateurs agréés près de chez vous

2) Contacter les directement pour demander un rendez-vous

3) Pour gagner du temps le jour J : pré-inscrivez vous sur le site Coup de Pouce Vélo, un numéro de dossier vous sera communiqué : https://coupdepoucevelo.fr/auth/particulier/inscription

4) Venez avec votre vélo et votre numéro de pré-inscription sur le lieu de rendez-vous : pour une réparation de moins de 50 € vous n’aurez rien à payer, si la facture est plus chère vous n’aurez qu’à payer la différence.

Coup de Pouce Vélo de Bordeaux Métropole

C’est tout nouveau, Bordeaux Métropole met en place son propre Coup de Pouce Vélo pour compléter celui de l’État. Si vous avez eu à payer un montant supérieur à 10 € suite à la prise en charge de la facture de votre réparation par l’État, vous pouvez faire une demande de remboursement de ce montant à Bordeaux Métropole, l’aide étant plafonnée à 50 €. Cette possibilité de prise en charge est valable jusqu’au 31 décembre 2020.

Comment en bénéficier ?

1) Pensez bien à récupérer la facture suite à la réparation de votre vélo

2) Téléchargez le dossier de demande disponible sur https://sedeplacer.bordeaux-metropole.fr/Velo/Pratique/Aide-a-la-reparation-et-l-entretien-de-velo

3) Retournez le dossier par courrier (Bordeaux Métropole–Direction de la multimodalité -Esplanade Charles-de-Gaulle –33045 Bordeaux cedex) ou par e-mail (subventionvelo@bordeaux-metropole.fr)

4) La subvention sera versée si votre dossier est bien validé

Pour plus d’informations : https://sedeplacer.bordeaux-metropole.fr/Velo/Pratique/Aide-a-la-reparation-et-l-entretien-de-velo

Explication en vidéo : https://www.facebook.com/watch/?v=328435984996801&extid=S8Degameoqlof8Ox

Dans la même categorie

Inauguration de la nouvelle passerelle du lac !

En attendant que les locaux bordelais de la Caisse des Dépôts « s’urbanisent » en rejoignant son nouveau site à proximité de la gare Saint-Jean, il demeure possible de s’y rendre à vélo par de multiples itinéraires.

Celui qui arrive par l’ouest depuis Bruges et Le Bouscat bénéficie enfin depuis quelques jours de la restitution du franchissement du Lac à proximité du pont de la rocade.

Passerelle Lac 2020 surface photo alain

Cette passerelle que l’on attendait depuis si longtemps est désormais ouverte.

Enfin… presque puisque la résine de surface s’avère trop glissante par temps de pluie. Un nouveau revêtement va donc être posé. Soyez prudents si vous y passez par temps humide. Des panneaux « chaussée glissante » ont été installés. Nous vous tenons informés de l’évolution des travaux et de la date de réouverture définitive.

Il n’est pas inutile de rappeler les péripéties qui ont émaillées la construction de cet ouvrage.

Rappelons d’abord qu’elle aurait dû être terminée en septembre 2018, l’ordre de service de commencer les travaux ayant été délivré à l’entreprise Eiffage le 10 août 2017 avec un délai de réalisation de 12 mois. Mais à la fin de cette même d’année ce n’était toujours pas le cas. Pourtant, les travaux d’élargissement de la rocade avançant, la destruction de la piste était programmé pour le début de l’année 2019.

Une solution promue par Vélo-Cité a été d’utiliser le passage piétons situé sous la piste. Cette solution a été retenue par les services de l’État bien qu’elle ait nécessité la construction de nouveaux accès à ce passage.

Mais fin 2019 la poursuite des travaux faisaient disparaître le passage piétons. Pas d’autre solution que de proposer aux cyclistes de contourner le Lac ! Vélo-Cité, la mort dans l’âme, a participé à la mise en place des panneaux de déviation. C’était pour 4 mois « seulement » puisque Eiffage promettait une livraison au 1er avril 2020. Avec un pareil choix de date il y avait lieu de se méfier ! Et en effet « grâce » au covid-19 nous voici désormais parvenus en septembre 2020.

Ainsi va notre monde où pour construire une passerelle de 195 m de long seulement destinée aux piétons et cyclistes il aura fallu exactement 3 ans ! Avec un problème de revêtement qui demeure !

Mais réjouissons nous ! Les salariés du secteur qui empruntent cet itinéraire ne sont plus désormais obligés de contourner le Lac.

En complément : la piste qui passe sous la rocade à proximité subit actuellement les travaux liés à l’élargissement, elle est en fort mauvais état mais on peut passer quand-même. Soyez-y particulièrement prudents et modérez votre vitesse. Elle doit être restituée en bon état. Espérons que ce ne sera pas dans 3 ans !

Dans la même categorie

Guide « Devenir entrepreneur à vélo »

Dernière publication de Vélo-Cité : le guide « Devenir entrepreneur à vélo »

Continuer la lecture de Guide « Devenir entrepreneur à vélo »

Dans la même categorie

Challenge de la mobilité – 16 au 22 septembre 2020

Une idée de mobilisation pour vos collaborateurs et collaboratrices : le challenge de la mobilité !

visuel challenge mobilitéSi ce n’est pas déjà fait, inscrivez votre structure au Challenge de la mobilité. Organisé par l’ADEME, le Club de la mobilité et Bordeaux Métropole sur notre territoire, le Challenge 2020 « édition spéciale » sera le Challenge de la rentrée après l’immobilisme dû à la crise sanitaire. C’est le taux de participation à ce challenge qui permet de distinguer les lauréats… rejoignez les 267 établissements et les 1690 participants déjà engagés !

Pour s’inscrire : https://www.challengedelamobilite.com/

Dans la même categorie

Semaine de la mobilité – du 16 au 23 septembre 2020

Quelles sont les actions prévues dans votre structure dans le cadre de la semaine européenne de la mobilité ? Comment vos collaborateurs et collaboratrices sont-ils mobilisés ?

european mobility week

  • Tout d’abord, qu’est ce que la semaine européenne de la mobilité ?

Vous êtes invités, en tant qu’association, entreprise, collectivité et établissement scolaire à mettre en œuvre des actions en faveur de la mobilité durable.

« L’objectif de l’événement est d’inciter le plus grand nombre de personnes à adopter une démarche éco-citoyenne pérenne en privilégiant les déplacements doux et alternatifs à la voiture particulière : transports publics, covoiturage, autopartage, vélo. »

C’est en faveur de l’essor de ce dernier mode de transport, le vélo, que l’association Vélo-Cité propose à travers le programme « Au boulot à vélo ! » de vous accompagner et vous conseiller en matière de changement de comportement dans les déplacements domicile – travail de vos salarié.es pour une augmentation de la part vélo.

  • Pourquoi est-il est important d’y participer ?

Cet événement marque la rentrée de la mobilité ! Il s’agit d’un moment important et idéal pour réfléchir et commencer à mettre en place de nouvelles actions en faveur des déplacements actifs et alternatifs.

  • Pourquoi le vélo ?

La situation actuelle post-confinement a renforcé la pertinence du vélo comme solution aux problématiques de mobilité des salarié.es de toutes les structures de la métropole bordelaise.

Plus encore que les années précédentes, le vélo doit être envisagé comme une solution sérieuse pour les trajets domicile – travail : les associations, entreprises, collectivités et établissements scolaires de la métropoles ont la possibilité en cette rentrée de réfléchir à des moyens de le mettre en avant en tant qu’alternative à la voiture particulière.

N’hésitez pas à revenir vers nous si vous êtes en demande de conseils ou d’accompagnement pour mettre en place toutes ces démarches en faveur du vélo.

Pour plus d’informations : https://mobilityweek.eu/home/

Dans la même categorie

LETTRE OUVERTE AU FUTUR OU À LA FUTURE PRÉSIDENT.E DE BORDEAUX MÉTROPOLE

La lettre est disponible en téléchargement ici.

Continuer la lecture de LETTRE OUVERTE AU FUTUR OU À LA FUTURE PRÉSIDENT.E DE BORDEAUX MÉTROPOLE

Dans la même categorie