Contre le vol

Une des premières raisons de ne pas se déplacer en vélo est la crainte du vol. Des précautions simples permettent de limiter les risques.

Nous vous conseillons de lire  (et d’appliquer) les conseils dispensés par la Fub (fédération des usagers de la bicyclette),  qu’on pourrait résumer ainsi : acheter un bon antivol, bien s’en servir, et faire marquer son vélo.

La FUB procède notamment régulièrement à des tests d’antivols : et, bonne nouvellen les plus efficaces ne sont pas toujours les plus chers.

Le marquage
À la Maison du vélo à Bordeaux, il est possible de faire graver son vélo (coût 3 euros). Comme pour les cartes grises de voitures, un fichier centralisé informatisé permet de retrouver facilement le propriétaire d’un vélo en cas de vol.

Et si malgré toutes ces précautions, votre vélo est quand même volé, vous avez quelques chances de le retrouver en allant sur le site de la Direction départementale de la sécurité publique (cliquez sur l’onglet « Voir les vélos »).