Assemblée Générale 2021 – Synthèse du rapport d’activité

Synthèse rapport d’activité 2020 de l’association Vélo-Cité – AG 2021

L’année 2020 a été très contrastée entre, d’une part, la nécessité d’obtenir une décision du Conseil d’Etat pour faire reconnaître que « la bicyclette est autorisée à ce titre comme tout autre moyen de déplacement, et quel que soit le motif du déplacement » et, d’autre part, le véritable élan citoyen et l’engouement constaté pour le vélo, notamment sur le plan local (80 000 vélos sillonnent la métropole au quotidien).

Fonctionnement général de l’association

Un conseil d’administration de 8 personnes : Président : Ludovic Fouché, Vice-Président : Jean Pébayle, Trésorier : William Bourramoul, Trésorier –adjoint : Philippe Lallement, Secrétaire : Alain Guérineaud, Hélène Durand, Maxime Derrien, Emilie Mallet.

Une équipe motivée de cinq salariés : Oriane Hommet, coordinatrice, Ismael Canoyra, promotion du vélo auprès des entreprises, Grégoire Ingrand puis Sébastien Rousseau, formation et pédagogie, Florian Van Eeden, animateur et technicien cycle, Benjamin Marion, animation et développement de la Maison itinérante du vélo (MIDV).

Des bénévoles nombreux et très actifs : des bénévoles actifs apportent leur efficace concours dans toutes les actions menées par Vélo-Cité (plaidoyer, aménagements, vélo-école, animations diverses, ateliers, bulletin, facteurs, campagnes d’adhésion, cyclo-fiches, groupes locaux…).

Une augmentation du nombre d’adhérents : l’association compte 1 132 adhérents en 2020, en augmentation sensible par rapport à 2019, répartis sur l’ensemble du territoire métropolitain ; ce maillage et l’implication active de la communauté cycliste lui donne une grande capacité d’expertise. Dans le domaine de la mobilité alternative, Vélo-Cité est reconnue comme association de référence ; l’accueil très positif du plaidoyer « la métropole à vélo » et largement partagé, en est la parfaite illustration.

De plus, malgré les contraintes liées à la pandémie, la dynamique a été forte avec quatre antennes actives à Cenon, Gradignan, Pessac et Talence. Ces groupes de bénévoles dialoguent régulièrement avec les mairies, organisent des cyclo-inspections, font des propositions pour améliorer les aménagements.

Les aménagements cyclables

Le plaidoyer « la métropole à vélo » constitue manifestement un changement de braquet. Ce « plan » ambitieux, décliné en cinq propositions, est une solution qui fait écho aux enjeux environnementaux, sanitaires et sociaux auxquels il est urgent de faire face. Le changement d’échelle de la métropole bordelaise après son grand développement lors de la dernière décennie, requiert de positionner la mobilité comme un enjeu fondamental et central pour sa viabilité et le bien-être des personnes qui y habitent, y travaillent et s’y déplacent.

De plus, en 2020, Vélo-Cité a été un accélérateur de décision pour les aménagements temporaires, les «coronapistes ». Conjugués aux exigences liées à la situation sanitaire, les aménagements jadis proposés par l’association et éventuellement retravaillés, ont été pris en compte par Bordeaux Métropole et les différentes communes concernées pour la mise en œuvre du plan d’urgence vélo.

La promotion et les actions de sensibilisation

Vélo-Cité et les associations de la métropole bordelaise ont accueilli le 20ème congrès de la FUB, les 6 et 7 février 2020, au Palais de la Bourse. Ce fut un très grand cru ; plus de 500 participants !

Le congrès a été l’occasion de donner les résultats de la deuxième édition du baromètre des villes cyclables ; cette enquête menée par la FUB est un outil participatif de mesure du ressenti des politiques cyclables locales. Dans ce classement, la ville de Bordeaux apparait à la 5ème place des villes de plus de 200 000 habitants derrière Strasbourg, Nantes, Rennes et Paris.

En revanche, les autres actions de promotion et manifestations ont dû être annulées et/ou reportées, compte tenu de la pandémie et des restrictions. C’est le cas de la fête du vélo ; elle est reportée en 2021.

La formation et la pédagogie

L’action “vélo-école” de l’association est l’une des premières créées en France il y a 10 ans avec l’objectif de rétablir l’égalité des conditions d’accès à la mobilité en utilisant le vélo comme moyen d’intégration sociale. Six stages de Vélo-école entre janvier et décembre ; 47 stagiaires ont été formés.

Vélo-Cité propose également des cours particuliers d’apprentissage du vélo pour les adultes ; ils permettent de répondre à une nouvelle demande provenant d’actifs souhaitant changer leur mode de déplacement pour se rendre au travail.

Enfin, Vélo-Cité intervient régulièrement en milieu scolaire dans les écoles primaires et les collèges afin de former et sensibiliser les futurs usagers de la voirie à la pratique du vélo urbain en toute sécurité, à travers des ateliers ludo-pédagogiques.

La promotion du vélo auprès des entreprises et administrations

En sa troisième année d’existence, le programme a su montrer sa capacité d’adaptation et son caractère entreprenant pour apporter des réponses et sa collaboration au réseau des entreprises et administrations de la métropole ; 21 entreprises ont été accompagnées. Malgré les restrictions, la continuité de la prestation a été en grande partie assurée grâce aux actions virtuelles (webinaires, #SolutionVélo Entreprises, guide « devenir entrepreneur à vélo »).

Cette année 2020 a également été une année de bilan pour le programme puisque la convention triennale signée avec l’ADEME en 2017 a pris fin en mai 2020. Ce fut également une année de projection dans l’avenir ; notre collaboration avec l’ADEME a été renouvelée et une nouvelle convention triennale a été établie.

La Maison itinérante du vélo

Trois ans après avoir répondu à l’appel à projet du 2ème plan vélo, Vélo-Cité souhaite poursuivre et développer ses actions et ainsi répondre aux besoins actuels et futurs des habitants de la rive droite en matière de mobilité, à travers son programme “La Maison Itinérante du Vélo et des Mobilités de la rive droite”. Ce programme prend la forme d’un espace itinérant à vélo, dédié au vélo. Il se déplace sur les communes de Bassens, Cenon, Floirac et Lormont, au sein des différents quartiers, à la rencontre des habitants afin de créer du lien et de promouvoir le vélo.

Dans le cadre du « Coup de Pouce Réparation », Vélo-Cité est réparateur agréé. Cette aide, à destination des particuliers qui souhaitent utiliser le vélo comme moyen de transport dans un contexte de crise sanitaire et de déconfinement, prend la forme d’une remise pouvant aller jusqu’à 50€ par vélo sur la réparation/vente de vélos d’occasion.

Entre mai et décembre 2020, 93 « Coup de Pouce Réparation » ont été réalisés ; 62 vélos d’occasion ont été remis en état et vendus par nos soins.

Dans la même categorie