Eysines étend son réseau de pistes cyclables (nov. 2014)

 Eysines est une commune assez étendue, avec une superficie d’un peu plus de 1 200 hectares. Si le centre urbain est assez compact, il y a encore pas mal de zones peu urbanisées et d’espaces verts, sans parler de la vaste zone maraîchère des bords de Jalles.

En ce qui concerne les voies cyclables, voici ce qu’on peut lire sur le site web de la commune : « Eysines et la Communauté urbaine de Bordeaux ont depuis plusieurs années mis en place un réseau de pistes cyclables qu’ils continuent à développer. Le but à terme est de permettre à chacun de se déplacer à vélo en toute sécurité sur l’ensemble de la commune. Aujourd’hui, il existe déjà plus de 30 km de pistes et de voies cyclables. Elles concernent aussi bien les axes structurants comme l’avenue de l’Hippodrome ou l’avenue de Saint-Médard, que les tracés dédiés au vélo tels que la piste cyclable Bordeaux-Lacanau ».

C’est vrai qu’au fil des ans, un vrai maillage de voies cyclables a été créé. Maillage certes encore un peu lâche, qui ne demande qu’à être complété, mais qui existe ! Signalons d’ailleurs à ceux qui viendraient pédaler de ce côté qu’ils trouveront sur le site officiel de la ville le plan des pistes cyclables : une initiative intéressante.

entrées_sorties de piste bien traités-petit piste végétalisée à Eysines-petit

Les entrées-sorties de piste ainsi que les passages aux feux tricolores ont été particulièrement bien traités. Notez les bordures végétalisées (ici, le long de l’avenue du Taillan-Médoc)

Et la bonne nouvelle, c’est que cette carte est incomplète. En effet, des pistes unidirectionnelles ont été récemment aménagées de chaque côté de l’avenue du Taillan-Médoc à partir de la rocade : une belle réalisation (cf. photos). Les entrées et sorties sont bien traitées : le raccord avec la chaussée se fait sans la moindre marche.Au niveau des feux, une continuité existe avec une bande cyclable. Les bordures ont été largement végétalisées, ce qui accroît le plaisir de rouler sur ces nouveaux axes. Ces pistes se poursuivent en bandes cyclables qui mènent soit au centre ville soit en direction du Haillan. Cet équipement est intéressant car il permet une certaine continuité pour un cycliste qui irait par exemple de la barrière du Médoc au centre d’Eysines.

Au Bouscat, il peut prendre un itinéraire malin fléché, par des rues peu fréquentées où la vitesse des voitures est limitée (même si en la matière les mauvaises habitudes se perdent difficilement). Arrivé avenue d’Eysines, côté Bordeaux-Bouscat, au niveau de l’hippodrome, il trouve une piste. C’est cette piste qui se poursuit maintenant à l’extérieur de la rocade, coté Eysines. Un point noir subsiste toutefois sur cet itinéraire : la traversée de la rocade. Mais il s’agit là d’un problème hélas plus général.

Dans la même categorie